A quoi ça sert d’aller encore dans un magasin…

Je hais un magasin Fnac en particulier.
La Fnac située dans le centre commercial Italie 2, à distance raisonnable de mon antre.

Pourquoi ?
Parce que quand je cherche quelque chose qui a plus d’un mois, j’ai 75% de chances de ne pas le trouver.
Dernièrement, je cherchais, en vrac :
– le tome 12 du Chant des Styrges
– le tome 11 de Sillage
– le premier tome du Bureau des Atrocités de Charles Stross
– l’intégrale de 20th Century Boys

Bien évidement, je n’ai trouvé de cela, si ce n’est 15% des 20th Century Boys. Mais avec tellement de trous que je n’ai acheté que le 1.
Pour le reste, et bien… Il est plus facile aujourd’hui d’aller sur Fnac.com pour commander.

Deuxième reproche : l’agencement intérieur qui change tous les 6 mois. Lassant… Les clients aimeraient sans doute garder un peu leurs repères.

 Ca doit faire chier certains vendeurs d’essayer de vendre quelque chose. Quand un type passe quasiment tous les deux jours pour regarder les macs et qui est visiblement à deux doigts de craquer et d’en acheter un, ben… Je sais pas… On va le faire craquer ?

C’est le bordel. Oui, je sais, les clients déplacent tout, bousculent les rangements, remettent les produits là où il ne faut pas, etc etc… Mais là, le problème, c’est qu’il n’y a pas de rangement de base. Le rayon SF / Fantasy est un merdier sans nom. (Pourtant, il se réduit au fur et à mesure que les publicatons, elles, augmentent.) De même pour les rayons DVD asiatiques et SFFF…

Les gamins, et autres, qui  squattent le rayon Manga. Je passais devant aujourd’hui, et j’ai eu l’oeil attiré par le quatrième tome d’Ikagami. – Les mecs, la pub que vous avez fait sur Fanfanlatulipe.fr a marché – et je me serais bien laissé tenter par son achat si… j’avais pu accèder au rayon et trouver les trois tomes précédents sans avoir à écraser une dizaine de *bip* affalés dans le rayon…Et encore, on n’était pas Mercredi après-midi. Parce que là, c’est une bonne cinquantaine de lecteurs qui y trainent…
Deux solutions :
– Leur faire un coin lecture, pour les virer du rayonnage.
– Les virer à coups de pompe dans le postérieur.

Bref… A quoi ça sert encore d’aller en magasin ? Vous n’y trouvez jamais tout ce que vous voulez, c’est mal organisé / mal foutu et vous passez des plombes à faire la queue parce que la moitié des caisses sont ouvertes, même si les queues font la moitié du magasin…
Ca doit être pour forcer les gens à utiliser la boutique en ligne… Déshumanisée et dont les livraisons sont dépendantes du bon vouloir des transporteurs…

 

PS : Si on met des dirigeants portables à La Poste, des dirigeants qui comprennent qu’il faut peut être assurer un service de qualité aux clients, est-ce que l’on a le droit de la privatiser un peu quand même ?

 

PPS : Je suis contre la privatisation de La Poste. Parce que pour moi, le transport du courrier est un service essentiel à la Nation.Oui, on peut ouvrir le marché à la concurrence, mais il faut que l’Etat garde la main sur la société qui doit assurer le service universel. Et s’assurer que ce service soit bien rendu, et ce, au delà d’une date limite arbitraire…

6 réflexions sur « A quoi ça sert d’aller encore dans un magasin… »

  1. Nan… Justement… Y en a pas…
    Avant la FNAC, y avait une librairie Flammarion. Et y avait une petite caissière… Mmmmmmhh…. J’étaits étudiant, je glandais et passais tous les jours…
    Et j’ai jamais rien fait… (comme d’hab quoi…)

    Mouais…
    Vias aller me pendre en repensant à ma caissière…

  2. Non passe à tabac les jeunes qui squattent le rayon manga en pensant à ta caissière, c’est une thérapie bien plus efficace.
    P.S: Pour les filles je te comprends j’ai les mêmes problèmes

  3. L’intérêt d’un magasin c’est de pouvoir feuilleter, toucher, juger de visu un produit qu’on est pas sur de vouloir acheter, qu’on n’avait pas imaginer exister. Si tu sais exactement ce que tu veux, pourquoi ne pas être satisfait des évolutions et des boutiques en ligne ? Croire qu’on s'”humanise” dans une grande chaîne est une connerie… Pourquoi ne pas essayer des magasins plus spécialisés où les vendeurs sont passionnés et pas là juste pour pouvoir acheter des croquettes à leur chat et dont les morveux n’ont pas fait leur QG littéraire ?

  4. C’est ta faute. Fallait pas aller dans une Fnouc. Anywhere but la fnouc ! Capice ?
    J’sais pas, c’est pas les magasins qui manquent pourtant…
    ‘Fin bon, quand on est maso, hein ? Ou alors tu essaies de trouver une raison suffisante pour atomiser tout le quartier…
    Enfin bref, en résumé : dégage de la fnac et tu seras heureux 🙂

  5. Boutiques spécialisées 4 ever.
    Conseils adaptés, vendeurs disponibles, réservations / commandes plus souples, bref que du bonheur.
    Et en + les -5% les FNUCK et VIRGUN ne les font plus d’office. Aucun intérêt d’y aller sauf cas exceptionnel.
    @+,
    NicK.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.