Arbeit und Feiertage

Pendant que certains sont en vacances – marrant, j’avais cru voir un … Lundi –, certains travaillent… – Ouais, sûr, je travaillais Lundi quand j’ai croisé … –

Là, j’en ai bien besoin de vacances…
Mais bon… Faut bosser pour vivre dans cette société de merde…
Mais bon… Y a de l’abus un peu… J’ai rien contre les journées de 10 heures. Quand elles atteignent les 12 heures, ça commence à me gaver… J’ai rien contre une astreinte de temps en temps… Sauf que, mon planning commence à m’empêcher de dormir…
– Vendredi soir (semaine dernière) à Vendredi matin (cette semaine) : astreinte managériale. (Le chef est en vacances… Salope…) Ca m’a juste fait bosser Lundi matin de 02h30 à 06h00… Certes de chez moi… Mais…
– De Lundi matin (semaine prochaine) à  Lundi matin (semaine +2) astreinte technique… La bonne astreinte qui vous fait déplacer quand y a des merdes…
– De Lundi matin (semaine +2) à Vendredi matin (Semaine +2) : faut que je sois au boulot à 06h00…
– De Lundi matin (semaine +3) à Lundi Matin (semaine + 4) : Ô Surprise, astreinte technique.
Je dors quand là dedans ?
En plus, j’ai des petites journées calmes… Comme celle d’aujourd’hui, où j’ai passé mon temps à essayer de comprendre comment un putain de prestataire de merde puisse oser facturer à un client deux mois de travail alors qu’il a fourni des livrables complètement pourris ? Et que je dois faire le point là-dessus alors que cela n’entre pas dans mes responsabilités normalement. Putain de bordel de merde, ce genre de connerie a comme impact (par exemple) le fait qu’actuellement, nous avons 2* 6To (ouis, bien des To) qui ne sont pas sauvegardés…

Mais, à part cela, mes vacances sont bouclées.
Des vacances qui impliquent deux semaines au bord de la mer  – un  peu étrange vous me direz pour un mec capable de prendre des coups de soleil en une heure en Moselle…  Vive les crèmes de protection indice 50+ – sans net, sans télé, avec un confort minimum, avec un portable – quand même, histoire d’écrire et d’avoir de la musique – et une grosse pile de bouquins. Et de l’alcool… Plein… Et pas de la bière de merde… Des alcools forts… Y a bons cocktails. – Et non, habituellement, je ne bois pas… –

Dernières vraies vacances avant une promotion… qui impliquera encore plus de boulot… – Ou alors je change de boulot si on me la fait passer pour le nez… Je suis pas là pour bosser pour la gloire. Ou alors parce que le client aura décidé qu’il ne veut plus de nous. – 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.