Bastard Operator From Hell

Ou plus simplement BOFH.  Ou Dieu.

Derrière ce titre se cache Simon Travaglia, un "auteur" neo-zelandais qui officie sur le web et qui pond une petite histoire qui met en joie votre serviteur chaque Vendredi.

C’est, en gros, ce qui pourrait arriver si un gentil administrateur système  pétait un cable et se lachait, faisant enfin tout ce qu’il pense réellement.
Un pur délice pour ceux qui souffrent à cause d’utilisateurs incompétents, de responsables à la ramasse et d’êtres humains normaux utilisant du matériel informatique.

C’est bien évidement purement génial et jouissif, pour peu que vous soyez dans le métier.
C’est en anglais  et ici :
http://www.theregister.co.uk/odds/bofh/ (2000-2006)
http://bofh.ntk.net/ (1995 – 1999)

Et le merchandising :
http://www.cashncarrion.co.uk/bofh/675/0
Vous saurez quand me fuir désormais. i.e. quand je porte un t-shirt BOFH.

1 réflexion sur « Bastard Operator From Hell »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.