Je hais toujours l’Humanité

Ca fait plus de trois ans que je n’ai rien posté ici. (Et ça fait plus de 6 mois que j’ai commencé à écrire ce billet…)
Mais je sors enfin d’un trou noir – ça reste à voir –. Réussir à dire ça un mois de Novembre, mois le plus pourri de l’année à mon sens, c’est un comble… – Ouais, j’ai dit que ça faisait plus de 6 mois que j’avais commencé à écrire ça ^^ –
Deux voyages au Japon, un voyage en Australie, deux débuts de burn-out, une démission et un retour dans la même société quelques semaines plus tard (cherchez pas, personne n’a compris…), je suis “de retour”.

Et je me dois de constater que ma haine de l’Humanité ne s’est pas améliorée…
Je suis toujours aussi asocial, même si il m’arrive de faire de vagues efforts. Je hais toujours les foules, je hais de plus en plus de gens que je connais. – Bizarrement, j’en connais de plus en plus… –
J’en dirais bien plus – plus tard –, mais si je ne finis pas là, je posterais jamais…

 

Sinon, j’avoue que je m’occupe plus du maintien en condition de ce site et de son serveur que de poster des messages. – Je vais essayer de changer ça –
Pour respecter les standards, ce site est désormais en https. Avec des bons petits headers…

 

Séries à la con que je suis v4 (ou v5)…

Novembre ne va point tarder, et donc, je suis un peu en retard pour faire un petit article sur la nouvelle saison 2012 / 2013 des séries que je suis.

Doctor Who :
La saison 6 m’a beaucoup déçu.
La 7 ne me plaît pas non plus.
Pour moi, Steven Moffat a détruit une grande partie de la magie de cette série, avec des énormes incohérences – encore plus grosses que pour les saisons précédentes ce qui devient très gênant –, avec des complots dans les complots dans les complots… C’est lassant, l’acteur me fait chier, et même le premier épisode de la saison 7, rempli de Daleks et avec une ou deux idées sympas m’a paru fade…
Le chant du cygne pour cette série dans ma liste “A voir” ?

Fringe :
La cinquième saison est la dernière. Et ne sera composée que de 13 épisodes. Dommage pour l’une des séries les plus intéressantes et les plus courageuses de ces dernières années. L’épisode 4 de cette ultime saison m’a encore impressionné, avec le sort subit par l’un des personnages “principaux”.
Je vais vraiment regretter cette série.

Hawaii Five-O :
Troisième saison. On s’attache un peu aux personnages. Mais je crois que je regarde cette série juste pour le générique.
Hawaii Five-O Theme

Falling Skies :
J’ai regardé la saison 2, en grande partie dans le désordre, par pur masochisme. Peu de bonnes choses à retenir de cette série…

Person of Interest :
The putain de meilleure série apparue lors de la saison 2011 / 2012.
Y a rien d’autre à dire que ça déchire.
J’adore les deux personnages principaux, j’adore leurs adversaires”ultimes”. Y a un potentiel énorme à peine effleuré.
La saison 2 a démarré sur les chapeaux de roues dans la directe continuation de la saison 1.

Longmire :
Nouvelle série sur un shériff dans une petite ville, avec Starbuck en adjointe. Surper classique, avec un taux de meurtres dans la petite ville qui doit la mettre en tête de liste des endroits les plus dangeureux au monde mais sacrément efficace.

Blue Bloods :
Saison 3 et toujours aussi bien, avec un Tom Selleck impressionnant.

Big Bang Theory :
Saison 6 qui s’essouffle malgré un peu de sang neuf apporté par le personnage de la “petite amie” de Sheldon, qui est un vrai personnage qui tue. Mais qui ne peut compenser le fait que la série commence à tourner en rond.

2 broke girls :
Découvert avec un an de retard. L’une des séries qui déchire le plus en ce moment. La saison 2 repart sur les mêmes bonnes bases que la saison 1.

Revolution :
Série au concept qui pouvait être intéressant : que se passerait-il si l’électricité disparaissait soudainement ?
Malheureusement, le traitement est très mauvais. Avec des complots à la con – qui rappellent un peu Jericho -, des personnages peu intéressants et une dégradation peu crédible de la situation…
D’ailleurs, cette série semble être sur la voie de l’annulation rapide.

Burn Notice :
Pris 5 ans en retard. :p
Ca déchire bien.

Les bonnes séries dont on attend la suite :
Sherlock saison 3
The Lost Girl saison 3

Les bonnes séries terminées / Annulée :
In plain sight : au bout de cinq saisons. Dommage, l’héroine mordante manquera. Mais la série commençait à perdre son souffle et de la couleur. – Pas une blague. Je trouve qu’entre les saisons 3 et 4, il y a eu un changement de qualité d’image impressionnant et la série qui avait principalement des tons chauds est devenue froide. – – Oui, il va falloir m’interner bientôt… –

Terra Nova : Dommage mais les networks trouvaient la série trop chère. Pourtant, elle avait vraiment du potentiel.

Les mauvaises séries annulées :
The Finder : le spin-off de Bones a mal supporté le passage en série indépendante. Dommage qu’il s’agisse aussi de la dernière appararition du regretté Michael Clarke Duncan.

Les séries en sursis :
Modern Family
Nikita
True Blood

Les séries qui passent à la trappe :
How I met your mother

Je suis sûr que j’oublie plein de séries. Ca fera un autre article prochainement. 🙂

Servez donc à quelque chose pour une fois…

Bon, avant de partir claquer mon fric mal acquis à l’autre bout du monde, je vais faire un truc à peu près intelligent.

Kiva, organisme à but non lucratif, et proposant des financements pour des microcrédits un peu partout dans le monde, permet, pour un temps, à ses utilisateurs, de proposer des invitations pour des “essais gratuits”. En gros, sans que ça ne vous coûte quoi que ce soit, vous pouvez financer à hauteur de 25$ un projet.
(Allez sur le site si vous voulez de vraies explications : www.kiva.org)

Je suis sur Kiva depuis Août 2009 et j’ai participé au financement de trente projets. Sans aucun problème. Et sans que je n’y gagne rien puisque seuls les américains peuvent déduire fiscalement les prêts effectués par l’intermédiaire de Kiva.

Bref cliquez ici si vous voulez faire un “essai gratuit”. Ca ne vous coûtera rien, ça ne vous engagera à rien, mais ça aidera quelqu’un à financer son projet.

Diantre, encore un beau titre à la con.

Séries à la con que je suis v3 (nouvelle saison 2010)

Les nouvelles saisons des séries sont arrivées. Les nouvelles séries aussi. Et les anciennes que je découvre plus ou moins par hasard.
Donc voici un peu la liste des séries que je me mate, un mug de thé à la main, des Pims frambroise à portée et un chat sur les genoux.

The Big Bang Theory

Quatrième saison. Un vrai bonheur de retrouver Leonard, Sheldon, Penny, Raj et Howard. Mais bizarrement, cette nouvelle saison est un poil en dessous des précédentes. Sans doute à cause d’un déséquilibre. Cette série se centre trop désormais sur Sheldon – Jim Parsons est extraordinaire certes et son Emmy largement mérité – et plus assez sur les autres. On ne voit quasiment plus Penny. Raj et Howard n’évoluent pas. Leonard est à peine un sous-fifre.
Certes, je ris encore aux éclats devant cette série. Mais… Il y a quelque chose qui ne fonctionne plus.

How I Met your Mother

Sixième saison. Et franchement, on aimerait bien que ça progresse. Que Ted rencontre enfin sa future femme. Evidemment, Neil Patrick Harris – qui a du perdre des os durant les vacances tellement il est maigre – porte la série sur ses épaules tellement il est légendaire.
Mais franchement, il faudrait que ça progresse…

Fringe

Troisième saison qui part enfin sur de bonnes bases. Le démarrage de la première saison était lent, celui de la deuxième agonisant. Ici, ça démarre sur les chapeaux de roues, en pleine continuité des évènements de la fin de la deuxième saison. De même, la construction même de cette saison est intéressante car les épisodes impairs se passant dans la dimension alternative et ceux pairs dans la dimension d’origine de la série.
Une des meilleures séries de SF de ces dernières années.

Modern Family

Deuxième saison du quotidien de cette famille moderne. Avec des personnages toujours aussi extraordinaires.

Eureka

La quatrième saison est une vraie déception pour moi. Elle part sur un évènement qui va à l’opposé total de ce qui était dit dans les saisons précédentes. De plus, l’addition de James Callis – Gaius Baltar dans Battlestar Galactica – n’apporte rien.  Même type de jeu, même type de rôle, vraiment, on assiste là au recyclage d’un acteur de Battlestar dans une série Syfy… La série est en pause pour le moment, mais il est fort à parier que pour moi, cette quatrième saison sera la dernière.

Doctor Who

Cinquième saison après un an uniquement composé d’épisodes spéciaux.
Nouveau docteur, nouveau compagnon, nouveau Tardis, nouveau showrunner. Et malheureusement, ça passe beacoup moins bien qu’avant. Le problème sans doute dû au showrunner. A noter que le double épisode de fin de saison est catastrophique en terme d’incohérences.

Castle

Le pitch de la série ne m’a pas attiré. Puis j’ai vu un épisode. Puis un deuxième, puis les trois saisons à la suite. Ce sont les petits détails qui font tout le charme et toute la force de cette série. Comme Nathan Fillion se déguisant en cowboy de l’espace pour Halloween.

Sherlock

Mini-série en trois épisodes d’une version moderne de Sherlock Holmes. Très bon. Les anglais savent faire des séries, mais trop courtes…

True Blood

Les deux mots à retenir de la troisème saison : “Nazi werewolves”. Les personnages sont cons, y a des scènes de cul tout le temps, c’est de la série trash HBO comme ils savent en faire. Je regarde quand je n’ai plus rien d’autre.

Nikita

Dans la série “les scénaristes américains n’ont plus d’imagination”, voici le remake du remake du remake de Nikita. Le premier remake avait donné un film, le deuxième une série. Et bien le troisième est encore une série. Avec Maggie “Je pèse trente kilos toute mouillée” Q dans le rôle titre. Après Peta Wilson, elle passe très mal. Surtout que les scénaristes ont décidé de piquer des bouts de scénario dans d’autres séries pour essayer de la rendre intéressante. Je regarde du coin de l’oeil…

Glee

Après en avoir entendu parler pendant des mois, j’ai décidé de tester Glee lors d’une période d’inactivité professionnelle. Une série à moitié comédie musiciale sur une chorale dans une petite ville américaine avait peu de chances de me plaire. Mais certains personnages valent vraiment le coups. Certains thèmes abordés, sujets à débat aux US, aussi.
Malheureusement, la deuxième saison qui vient de commencer est clairement en dessous de la première. Fini les sujets sensibles. Les personnages intéressants sont au second plan. Le petit côté réaliste qu’il y avait dans la saison un a disparu. Ca chante bien, certes, mais… Ca ne fonctionne plus.

Blue Bloods

Tom Selleck, Donnie Wahlberg, Bridget Moynahan, un casting impressionnant pour une série policière sérieuse. Tom selleck est le commissaire générale de la police de New-York. Son père est un ancien policier. Sa fille est procureur-adjoint. Un de ses fils est détective, le deuxième vient d’être diplômé de l’académie de police. Un troisième fils, lui aussi policier, est mort en service.
Le quotidien de cette famille pas comme les autres, sur fond d’enquête du plus jeune sur la mort de son frère, qui semblait enquêter sur une confrérie particulière de la police.

Lost Girl

Nouvelle série que j’ai découvert vraiment par hasard tellement personne n’en parle. Et pourtant, cette série surfe sur la vague Bit-lit. Elle suit les aventures d’une jeune femme, à la recherche de ses origines, qui découvre qu’elle est une fae succube et un monde underground lié à ce fait. Série qui ne depasse pas les limites mais qui est sympathique.

Hawaii Five-O

Le remake d’une série américaine mythique des années 70. Modernisée, avec au casting un ancien de Lost et une ancienne de Batlestar Galactica. Rien d’exceptionnel, mais on peut noter que le générique reprend le même thème que la série initiale et certains plans aussi.

Spartacus

C’est vendu comme la nouvelle série Rome. Mais c’en est très loin. Effets spéciaux bidons, décors en images de synthèses bidons, acteurs bidons, du cul, du cul, du cul, du sang en effets spéciaux. Une grosse série bidon.

In Plain Sight

Découverte par hasard. Une série sur les US Marshalls chargés du programme de protection des témoins. Centrée sur Marie, qui a une vraie personnalité et une famille de cinglés. Dommage que la saison 3 soit un peu en dessous des précédentes.

Testees

Deux cobayes humaines pour les expérimentations les plus déjantées. Du pur bonheur. Merci Greg.

Carlos

La “série évènement” de Canal+ inspiré de la vie du terroriste Carlos. Plus naze on ne fait pas. Les scénaristes et les réalisateurs de chez Canal+ n’ont aucun talent.

Résolutions

Oui, l’année nouvelle est désormais largement derrière nous, j’avais décidé de ne prendre que des mauvaises résolutions, mais force m’est de constater qu’il faudrait que je fasse du sport.
Donc, plutôt que de m’affaler lamentablement et directement sur mon canapé en rentrant du travail – et ce, fort tôt en ce moment –, je vais me forcer à faire, chaque jour de la semaine, moins celui où il y a navet, et encore seulement si c’est en semaine, à utiliser l’appareil de torture qui traîne dans mon bureau.

La dernière fois que je m’étais dit ça, j’avais tenu 10 jours. Mentalité de larve quand tu nous tiens… Il faut dire que souffrir pendant tant de temps, avec juste de la musique dans les oreilles, sans pouvoir m’occuper l’esprit autrement que par de vaines réflexions, ça me tente moyen… Mais je ne peux fixer un livre sur mon appareil de torture pour appaiser mon manque de nourriture spirituelle.
Et là, je me rends compte que je suis le roi des débiles. Je n’ai jamais que trois portables qui traînent dans l’appart… Un portable, ça se déplace… Et ça peut diffuser de ma musique ou des vidéos… Genre séries américaines débiles, séries anglais prodigieuses ou animes japonais de mauvais goût.

Tiens, faudrait aussi que je prennes la résolution de faire un truc constructif genre une heure par jour… Du code sur un projet à la con ou du massacre de la langue française sous la forme de crimes contre la littérature.

Et que je me force à faire deux heures de ménage par semaine… Au moins… C’est le bordel complet et les poils de chat sont en train de remporter la victoire…

Que feriez-vous avec 100 millions d’euros ?

Aperçu ce matin au détour d’une publicité à la télé – Oui, je regarde la télé le matin avant de partir, notamement La Matinale de Canal+, qui propose de l’info et des chroniques assez intéressantes. – Ce vendredi, encore une fois, l’Euromillions – Vive l’Europe – propose à des millions de nos concitoyens de pouvoir gagner 100 millions d’euros. Et là, forcément, on se pose tous la question : mais que faire de cet argent si je le gagnais.

Dans le cas de vous autres – tous ceux qui ne sont pas moi quoi – il n’y a qu’une seule et unique réponse valable : me filer tout ce pognon. Cool

Dans mon cas, je vois de nombreuses choses à faire :
– Une crise cardiaque à l’annonce du résultat. – pas cool pour la suite, donc on va oublier –
– Me racheter de nouvelles chaussettes parce que j’ai explosé le talon de toutes mes paires actuelles…
Et pis c’est tout.

Nannnnnnn, je déconne.
– M’acheter un appart’. Grand. Avec une pièce – ou deux – pour me servir de bibliothèque, et donc plein d’étagères solides. Avec une pièce pour me servir de salle informatique – et me payer un ou deux serveurs pour jouer avec –. Un appart’ cablé – avec les cables dans les murs hein…-  en gigabit histoire de pas avoir des cables qui traînent partout.
– Acheter d’autres apparts pour pouvoir les louer à des prix défiant toute concurrence. Et en cette période de crise dans l’immobilier, les prix peuvent être intéressants.
– M’acheter encore plus de bouquins.
– Arrêter de bosser pour pouvoir lire les dits bouquins.
– Mettre un million de côté pour investir si possible dans une certaine boîte.
– Mettre 50 millions de côté sur des comptes – plusieurs, on met pas tous les oeufs dans le mêmes paniers – générant des intérêts suffisants pour avoir de l’argent de poche sans entamer le capital, pour avoir de quoi payer les impôts – et non, je ne quitterais pas la France, il ne faut pas déconner. –. Surtout, ne pas jouer en bourse. Et garder le contrôle total de l’argent. Ne pas faire confiance aux banquiers pour gérer correctement cet argent. – En passant, je trouve choqaunt en cette période de crise la multiplication des publicités pour les banques privées, ces banques qui ont uniquement comme clients ceux qui ont énormément d’argent… – Et éventuellement, faire quelques dons.
– Monter une fondation avec 5 millions pour financer certains trucs.

Pas de nouvelle bagnole, vu que je n’ai pas de voiture. Et pas le permis. Et que je ne compte pas le passer.Je supporte pas ces trucs à quatres roues, puants, polluants, 

Et puis, éventuellement, embaucher un tueur à gages pour se débarasser de Nabot Ier.
Et faire les soldes dans les bases de l’ex-URSS pour acheter ça :

 

Du changement dans l’air…

Choix difficile :

D’un côté une mission où je bosserais sur la techno que je veux, pour l’un des clients que je veux.
(Mais bon, faut passer les entretiens hein)
De l’autre, la perspective de passer un an sans congés, à bosser encore pour une SSII…

Première étape, la semaine prochaine, avec le premier entretien pour la boîte qui veut me débaucher…

Et même si ça ne marche pas, je risque de passer en recherche active.
Ma boîte actuelle me convient moyen. Mon client actuel pas du tout. Et d’ailleurs se réorganise et fout dehors  une grande partie de ses prestataires à partir de fin Mars.
 

Résolutions 2010

Il est de bon ton, lors du changement d’années, de prendre de bonnes résolutions pour l’année nouvelle.

Et bien, j’ai pris les miennes. Mais comme je ne tiens jamais mes bonnes résolutions, j’ai décidé d’en prendre de mauvaises.
Donc, en 2010, je serais :
– Encore plus con
– Encore plus idiot
– Encore plus geek
– Encore plus fainéant
– Encore plus méchant
– Encore plus vulgaire
– Encore plus radin
– Encore plus cupide

Tongue out

Du Lapin (et de sa peau)

Ce matin, sous la douche, alors que je pensais – oui, je pense sous la douche… Habituellement, quand j’ai un job qui m’intéresse, je pense au boulot. Et c’est à ce moment-là que j’arrive à trouver des solutions à des problèmes que je rencontre. Oui, je sais, je pourrais penser à autre chose mais bon… – à l’idée à la con numéro jesaispluscombien – un projet de truc en deux tomes, avec plein d’elfes qui se font massacrer, avec un premier tome qui se finit mal (Et pourtant ce n’est pas une histoire d’amour…), et un deuxième qui se finit  malheureusement bien… Et depuis ce matin, une préquelle… Alors que je hais les préquelles… – et…
Je ne sais plus où j’en suis…

Oui !

Je pensais donc sous la douche à un truc bête. Dans tous les bouquins de fantasy, tout du moins dans la plus grande majorité d’entre eux, à un moment donné, les héros ou autres vont se retrouver à gambader dans la campagne, la forêt ou autre et vont devoir manger. Et dans ces cas-là, ils agrémentent souvent leur repas d’un peu de gibier. Et souvent de lapin.
Or, je remarque que, bien souvent, on nous épargne la préparation du dit lapin pour la cuisson. Donc, point de héros qui vide le lapin et, surtout, qui l’écorche. Ce qui normalement pourrait être rigolo avec un héros venant de la ville. Quoi que vu les origines de certains héros, ceux-ci se seront fait la main auparavant sur des rats. – C’est comme dans les RPG / jeux vidéos, on commence toujours par du rat… –
Mais ce n’est pas l’aspect culinaire qui m’intéresse. L’objet de ma réflexion, c’est la peau du lapin. Nous sommes ici dans le cadre d’une société médiévale fantastique. Or, dans ce type de société, le gaspillage tel que nous le connaissons n’existe pas. – Le gaspillage augmente au fur et à mesure que la civilisation se modernise – Or, la peau de lapin a une valeur. Pour faire des vêtements par exemple. Des moufles, des gants, des chaussures, un préservatif pour ogre, que sais-je… Ou une valeur monétaire. Le héros pourrait échanger cette peau de lapin contre des provisions dans le prochain village qu’il croisera…    Bref, cet aspect manque dans la plupart des romans de fantasy. C’est sans doute parce que c’est écrit par des bons gros auteurs qui vivent dans leur petit confort…
C’est bête à dire… mais la fantasy, aujourd’hui, c’est du médiéval, sans le bruit, les odeurs et les conditions de vie de l’époque…

Dieux Ténébreux… Tous ces auteurs qui nous sortent des armées de milliers de soldats qu’il n’est pas besoin de nourrir… Alors qu’il faudrait que tout y passe pour satisfaire leur appétit… Veaux, vaches, cochons, lapins, écureuils, rats, orphelins à la broche pendant que l’on attendrit la viande de la veuve à grands coups de viols…

Tout ça pour dire que la peau du lapin, c’est pas de la merde.
Transition subtile pour dire que potentiellement, un jour, je parlerais de ces héros qui ne vont jamais à la selle…

PS : l’avantage de l’iBlaireau au boulot, outre le fait qu’il me permette de me connecter au net depuis mon mac au bureau – qui a dit que je glandais ? –  c’est que l’on peut se connecter à Youtube pour écouter un certain morceau des Rita Mitsouko…

Chaussures

Dans la série "Racontons n’importe quoi et si possible de l’inintéressant", parlons chaussures. – Et bien évidement, dans mon petit esprit tordu, quand j’ai cherché à trouver un titre pour ce message, j’ai associé dans mon esprit les chaussures aux chaussettes et depuis, j’ai un putain de nain qui gueule "Chaussettes" dans ma tête…
Ouais… Tout de suite, ça calme et ça fait fuir.

Pourquoi parler chaussures ?
Ben, déjà, pour prouver qu’il n’y a pas que les filles pour parler de chaussures.
Ensuite, parce que je suis profondément traumatisé par mon budget chaussures de cette année.

Ce poste  de dépenses ne prévoit que l’achat d’une paire par an en moyenne.
Cette année, qui, les Puissances Infernales en soient louées, s’achève sous peu, j’ai été contraint d’en acheter quatre.
Quand on sait le plaisir intense que j’ai à faire les magasins, et encore plus, l’immense joie que j’ai à chaque fois que mes achats et essayages dépendent de la bonne volonté d’un(e) quel(le)conque vendeur(euse), on peut estimer qu’aller quatre fois dans divers magasins de chaussures sans massacrer qui que ce soit, tout en restant aimable – si si, je vous assure, j’arrive à être aimable des fois – tient du miracle.
Sachant que je tourne avec trois paires normalement, et que je ne fais que des renouvellements, il est encore plus anormal que j’ai acheté 4 paires cette année… Mais… Ce que je n’avais pas prévu, voire même oublié, c’est que je les avais toutes achetées à peu près à la même période et qu’il est donc normal qu’elles aient toutes explosé en même temps…
Et comme un con, lorsque j’ai voulu en remplacer une paire, par pure fainéantise, j’ai pris le premier truc potable qui me passait sous la main, et je me suis retrouvé avec ds chaussures qui m’ont creusé des cratères dans les pieds…

 

 

Allez, hop, une petite image pour vous faire vomir.
De gauche à droite :
– Les pompes qui me tuent les pieds. Semi-montantes.
– Ce qui me sert de pompes pour le sport et lors des vacances en été au bord de la mer.
– Les pompes de clown pour aller avec les costumes. Et juste les costumes, parce que sinon, mes pantalons sont trop longs et je marche dessus… Et encore, faut que ce soit un entretien sérieux et important, sinon, je mets les pompes "toutes situations".
– Les pompes de toutes les situations. Montantes pour protéger mes chevilles à la con.Et très efficaces pour les grands coups à filer à tous les inconscients qui passent à portée et qui ont l’heur de me déplaîre.

Bon… Faut pas que j’oublie que dans deux ou trois ans, elles vont toutes claquer ensemble…