Séries à la con que je suis v4 (ou v5)…

Novembre ne va point tarder, et donc, je suis un peu en retard pour faire un petit article sur la nouvelle saison 2012 / 2013 des séries que je suis.

Doctor Who :
La saison 6 m’a beaucoup déçu.
La 7 ne me plaît pas non plus.
Pour moi, Steven Moffat a détruit une grande partie de la magie de cette série, avec des énormes incohérences – encore plus grosses que pour les saisons précédentes ce qui devient très gênant –, avec des complots dans les complots dans les complots… C’est lassant, l’acteur me fait chier, et même le premier épisode de la saison 7, rempli de Daleks et avec une ou deux idées sympas m’a paru fade…
Le chant du cygne pour cette série dans ma liste “A voir” ?

Fringe :
La cinquième saison est la dernière. Et ne sera composée que de 13 épisodes. Dommage pour l’une des séries les plus intéressantes et les plus courageuses de ces dernières années. L’épisode 4 de cette ultime saison m’a encore impressionné, avec le sort subit par l’un des personnages “principaux”.
Je vais vraiment regretter cette série.

Hawaii Five-O :
Troisième saison. On s’attache un peu aux personnages. Mais je crois que je regarde cette série juste pour le générique.
Hawaii Five-O Theme

Falling Skies :
J’ai regardé la saison 2, en grande partie dans le désordre, par pur masochisme. Peu de bonnes choses à retenir de cette série…

Person of Interest :
The putain de meilleure série apparue lors de la saison 2011 / 2012.
Y a rien d’autre à dire que ça déchire.
J’adore les deux personnages principaux, j’adore leurs adversaires”ultimes”. Y a un potentiel énorme à peine effleuré.
La saison 2 a démarré sur les chapeaux de roues dans la directe continuation de la saison 1.

Longmire :
Nouvelle série sur un shériff dans une petite ville, avec Starbuck en adjointe. Surper classique, avec un taux de meurtres dans la petite ville qui doit la mettre en tête de liste des endroits les plus dangeureux au monde mais sacrément efficace.

Blue Bloods :
Saison 3 et toujours aussi bien, avec un Tom Selleck impressionnant.

Big Bang Theory :
Saison 6 qui s’essouffle malgré un peu de sang neuf apporté par le personnage de la “petite amie” de Sheldon, qui est un vrai personnage qui tue. Mais qui ne peut compenser le fait que la série commence à tourner en rond.

2 broke girls :
Découvert avec un an de retard. L’une des séries qui déchire le plus en ce moment. La saison 2 repart sur les mêmes bonnes bases que la saison 1.

Revolution :
Série au concept qui pouvait être intéressant : que se passerait-il si l’électricité disparaissait soudainement ?
Malheureusement, le traitement est très mauvais. Avec des complots à la con – qui rappellent un peu Jericho -, des personnages peu intéressants et une dégradation peu crédible de la situation…
D’ailleurs, cette série semble être sur la voie de l’annulation rapide.

Burn Notice :
Pris 5 ans en retard. :p
Ca déchire bien.

Les bonnes séries dont on attend la suite :
Sherlock saison 3
The Lost Girl saison 3

Les bonnes séries terminées / Annulée :
In plain sight : au bout de cinq saisons. Dommage, l’héroine mordante manquera. Mais la série commençait à perdre son souffle et de la couleur. – Pas une blague. Je trouve qu’entre les saisons 3 et 4, il y a eu un changement de qualité d’image impressionnant et la série qui avait principalement des tons chauds est devenue froide. – – Oui, il va falloir m’interner bientôt… –

Terra Nova : Dommage mais les networks trouvaient la série trop chère. Pourtant, elle avait vraiment du potentiel.

Les mauvaises séries annulées :
The Finder : le spin-off de Bones a mal supporté le passage en série indépendante. Dommage qu’il s’agisse aussi de la dernière appararition du regretté Michael Clarke Duncan.

Les séries en sursis :
Modern Family
Nikita
True Blood

Les séries qui passent à la trappe :
How I met your mother

Je suis sûr que j’oublie plein de séries. Ca fera un autre article prochainement. 🙂

Doctor Who, Torchwood et autres séries…

Profitons d’une journée calme – Hahahahahahahahahahahahahahaha – au boulot pour faire un terrible aveu :
je n’aime plus Doctor Who depuis que Steven Moffat est le showrunner de cette série.
Et encore moins depuis que des capitaux américains sont entrés dans le financement de cette série.

Doctor Who

La saison 5, la première avec Matt Smith, m’a forcé à conclure deux choses :
– David Tennant, même si je ne l’aimais pas, n’était pas si mauvais que ça. Matt Smith a un charisme de poisson pané congelé à la sauce anglaise… La série est actuellement portée par les personnages secondaires : les jambes de Karen Gillian et le talent d’Alex Kingston. Avec Arthur Darvill qui ne s’en tire quand même pas mal.
– Steven Moffat, il est bon quand il fait un ou deux scénarios d’épisodes. Pas sur la direction d’une série ou sur un grand nombre d’épisodes. Les deux épisodes finaux de la saison 5 de Doctor Who sont parmis les pires que j’ai pu voir. De même le fil rouge sur la saison est assez… mauvais.

Quand à la saison 6, avec son américanisation à outrace, autant dire que je n’ai pas réussi pour le moment à passer le milieu de saison. Même si j’ai acheté la saison en édition spéciale Blu-ray. Mais je n’ai pas encore acheté la BO de la saison, très mauvais signe.

Torchwood

La catastrophe prévue est arrivée. La saison 4, située aux US, tournée en grande partie aux US, avec plein de références US, avec des acteurs US, est pourrie… Même la VF diffusée actuellement par NRJ12 n’arrive pas à la faire tombée plus profond encore à cause du doublage… C’est dire.

Pourquoi, O grands dieux pourquoi, américaniser des séries anglaises ? Alors que celles-ci bénéficient dans leur pays d’origine d’une liberté de ton certaine ? Alors que tout le charme est lié justement à l’Angleterre.

Saloperie d’américains qui n’ont plus aucun talent et aucune imagination… Je n’ose même pas imaginer ce que va donner le remake de Misfits… – qui, en passant, une série qui s’inspirait déjà d’une série américaine. Le serpent se mange la queue… –

Sanctuary

Pas trop mal. Je me suis fait les deux premières saisons dernièrement. Seul problème, dès que j’entends le générique, j’ai tendance à fortement piquer du nez et faire la sieste.

Fringe

Autant j’ai eu du mal sur le début des deux premières saisons, autant, sur la trois, ils m’ont bluffé. Et sur le début de la quatre, et bien je dis : WAHOU !
Oser péter deux univers pour en recréer deux autres, il faut le faire.
Ce qui aurait pu n’être qu’un vulgaire clone de X-Files est devenu une vraie série majeure.

Lost Girl

Ca casse pas trois pattes à un mouton, mais j’aime bien. Et avec une saison 2 avec deux fois plus d’épisodes que la saison 1, ça prouve quand même que cette série a un bon potentiel.

Hawaii Five-O

Remake actualisé sympa de la série mythique. Même si on tombe quand même beaucoup sur les stéréotypes actuels américains. Et un Mac Garret ancien seal, mouais…

Falling Skies

C’est quoi cette daube ? L’une des pires séries 2011. Bourrée de clichés, sans grande profondeur, avec des acteurs limite à la ramasse, sauf Sarah Carter.
J’ai pleuré de rire à la fin de la saison 1, tellement c’est pitoyable.

Terra Nova

Pas trop mal, même si les clichés se font sentir.
Mention spéciale au commandant en charge de Terra Nova qui se fait des dinosaures à mains nues. (ou presque)

The Fades

Série anglaise dans la lignée fantastique actuelle. Je sais pas trop de quoi ça parle, je n’ai vu que le premier épisode du coin de l’oeil en jouant soit à Skyrim, soir à Anno 2070 soit à bosser en astreinte.

Les bonnes séries que je continue :
The Big Bang Theory, Blue Bloods, In plain Sight, Castle (en VF celle-là), Modern Family

Les séries que j’attends avec impatience :
The Finder – Comment ça seulemement à partir de Janvier sur nos écrans ??? Enfin les écrans américains
Sherlock saison 2

Les séries que je vais reprendre si j’ai du temps à perdre :
How I met Your Mother : je n’ai pas réussi à finir la saison 6. Alors la 7… Ca stagne trop…
Eureka : juste pour voir jusqu’à quelle nullité ils vont descendre. La série excellente sur trois saisons et massacrée en quatrième.
True Blood : si je suis en manque de porno…
Nikita : par pur masochisme…

Les séries qui finissent à la poubelle :
Glee : saison 1 géniale, saison 2 lamentable où elle a perdue tout son charme tellement elle est devenue commerciale et vitrine pour différents chanteurs…
Spartacus : Pffffffffffff

En passant, si vous êtes intéressés par une saison 6 de Doctor Who en DVD, version anglaise et spéciale, j’en donne une. Si vous êtes intéressés, si vous me connaissez, contactez-moi, sinon, commentaires du blog.

Séries à la con que je suis v3 (nouvelle saison 2010)

Les nouvelles saisons des séries sont arrivées. Les nouvelles séries aussi. Et les anciennes que je découvre plus ou moins par hasard.
Donc voici un peu la liste des séries que je me mate, un mug de thé à la main, des Pims frambroise à portée et un chat sur les genoux.

The Big Bang Theory

Quatrième saison. Un vrai bonheur de retrouver Leonard, Sheldon, Penny, Raj et Howard. Mais bizarrement, cette nouvelle saison est un poil en dessous des précédentes. Sans doute à cause d’un déséquilibre. Cette série se centre trop désormais sur Sheldon – Jim Parsons est extraordinaire certes et son Emmy largement mérité – et plus assez sur les autres. On ne voit quasiment plus Penny. Raj et Howard n’évoluent pas. Leonard est à peine un sous-fifre.
Certes, je ris encore aux éclats devant cette série. Mais… Il y a quelque chose qui ne fonctionne plus.

How I Met your Mother

Sixième saison. Et franchement, on aimerait bien que ça progresse. Que Ted rencontre enfin sa future femme. Evidemment, Neil Patrick Harris – qui a du perdre des os durant les vacances tellement il est maigre – porte la série sur ses épaules tellement il est légendaire.
Mais franchement, il faudrait que ça progresse…

Fringe

Troisième saison qui part enfin sur de bonnes bases. Le démarrage de la première saison était lent, celui de la deuxième agonisant. Ici, ça démarre sur les chapeaux de roues, en pleine continuité des évènements de la fin de la deuxième saison. De même, la construction même de cette saison est intéressante car les épisodes impairs se passant dans la dimension alternative et ceux pairs dans la dimension d’origine de la série.
Une des meilleures séries de SF de ces dernières années.

Modern Family

Deuxième saison du quotidien de cette famille moderne. Avec des personnages toujours aussi extraordinaires.

Eureka

La quatrième saison est une vraie déception pour moi. Elle part sur un évènement qui va à l’opposé total de ce qui était dit dans les saisons précédentes. De plus, l’addition de James Callis – Gaius Baltar dans Battlestar Galactica – n’apporte rien.  Même type de jeu, même type de rôle, vraiment, on assiste là au recyclage d’un acteur de Battlestar dans une série Syfy… La série est en pause pour le moment, mais il est fort à parier que pour moi, cette quatrième saison sera la dernière.

Doctor Who

Cinquième saison après un an uniquement composé d’épisodes spéciaux.
Nouveau docteur, nouveau compagnon, nouveau Tardis, nouveau showrunner. Et malheureusement, ça passe beacoup moins bien qu’avant. Le problème sans doute dû au showrunner. A noter que le double épisode de fin de saison est catastrophique en terme d’incohérences.

Castle

Le pitch de la série ne m’a pas attiré. Puis j’ai vu un épisode. Puis un deuxième, puis les trois saisons à la suite. Ce sont les petits détails qui font tout le charme et toute la force de cette série. Comme Nathan Fillion se déguisant en cowboy de l’espace pour Halloween.

Sherlock

Mini-série en trois épisodes d’une version moderne de Sherlock Holmes. Très bon. Les anglais savent faire des séries, mais trop courtes…

True Blood

Les deux mots à retenir de la troisème saison : “Nazi werewolves”. Les personnages sont cons, y a des scènes de cul tout le temps, c’est de la série trash HBO comme ils savent en faire. Je regarde quand je n’ai plus rien d’autre.

Nikita

Dans la série “les scénaristes américains n’ont plus d’imagination”, voici le remake du remake du remake de Nikita. Le premier remake avait donné un film, le deuxième une série. Et bien le troisième est encore une série. Avec Maggie “Je pèse trente kilos toute mouillée” Q dans le rôle titre. Après Peta Wilson, elle passe très mal. Surtout que les scénaristes ont décidé de piquer des bouts de scénario dans d’autres séries pour essayer de la rendre intéressante. Je regarde du coin de l’oeil…

Glee

Après en avoir entendu parler pendant des mois, j’ai décidé de tester Glee lors d’une période d’inactivité professionnelle. Une série à moitié comédie musiciale sur une chorale dans une petite ville américaine avait peu de chances de me plaire. Mais certains personnages valent vraiment le coups. Certains thèmes abordés, sujets à débat aux US, aussi.
Malheureusement, la deuxième saison qui vient de commencer est clairement en dessous de la première. Fini les sujets sensibles. Les personnages intéressants sont au second plan. Le petit côté réaliste qu’il y avait dans la saison un a disparu. Ca chante bien, certes, mais… Ca ne fonctionne plus.

Blue Bloods

Tom Selleck, Donnie Wahlberg, Bridget Moynahan, un casting impressionnant pour une série policière sérieuse. Tom selleck est le commissaire générale de la police de New-York. Son père est un ancien policier. Sa fille est procureur-adjoint. Un de ses fils est détective, le deuxième vient d’être diplômé de l’académie de police. Un troisième fils, lui aussi policier, est mort en service.
Le quotidien de cette famille pas comme les autres, sur fond d’enquête du plus jeune sur la mort de son frère, qui semblait enquêter sur une confrérie particulière de la police.

Lost Girl

Nouvelle série que j’ai découvert vraiment par hasard tellement personne n’en parle. Et pourtant, cette série surfe sur la vague Bit-lit. Elle suit les aventures d’une jeune femme, à la recherche de ses origines, qui découvre qu’elle est une fae succube et un monde underground lié à ce fait. Série qui ne depasse pas les limites mais qui est sympathique.

Hawaii Five-O

Le remake d’une série américaine mythique des années 70. Modernisée, avec au casting un ancien de Lost et une ancienne de Batlestar Galactica. Rien d’exceptionnel, mais on peut noter que le générique reprend le même thème que la série initiale et certains plans aussi.

Spartacus

C’est vendu comme la nouvelle série Rome. Mais c’en est très loin. Effets spéciaux bidons, décors en images de synthèses bidons, acteurs bidons, du cul, du cul, du cul, du sang en effets spéciaux. Une grosse série bidon.

In Plain Sight

Découverte par hasard. Une série sur les US Marshalls chargés du programme de protection des témoins. Centrée sur Marie, qui a une vraie personnalité et une famille de cinglés. Dommage que la saison 3 soit un peu en dessous des précédentes.

Testees

Deux cobayes humaines pour les expérimentations les plus déjantées. Du pur bonheur. Merci Greg.

Carlos

La “série évènement” de Canal+ inspiré de la vie du terroriste Carlos. Plus naze on ne fait pas. Les scénaristes et les réalisateurs de chez Canal+ n’ont aucun talent.

Les séries à la con que je suis… v2

Là, c’est bien moins qui suis con puisque j’ai oublié deux séries dans la première partie…

Séries que je regarde / suis en VO  mais que j’ai oublié la première fois

Kröd Mändoon and the Flaming Sword of Fire

Découvert grâce – ou à cause – des articles en parlant sur FautbuterBambi.fr, c’est une série parodique de Fantasy. C’est un peu l’équivalent conceptuel de Hero Corps, appliqué à la Fantasy, mais cette foi-ci, avec un vrai scénario, des vrais acteurs, moins d’épisodes et un budget qui a réellement servi à quelque chose. – Ouais, j’avais envie de taper sur Hero Corps, la bouse de Simon Astier. – 
En gros, Kröd doit vaincre le grand méchant Chancelier Donold David Dongalor, et ce, accompagné d’une équipe de bras cassés composée d’une guerrière nympho, d’un ogre porcin adepte du tir loupé à l’arbalète, d’un mage sans pouvoir et de l’amant, rencontré en prison, d’un général ami de Kröd.
Six épisodes, pas plus, ce qui est parfait, une éventuelle saison deux plus ou moins prévue.
Kröd Mändoon, la première série où les héros se lèchent les boules…

Lien Wiki pour en savoir plus.

Sinon, l’une des raisons pour regarder Kröd Mändoon :
 

 

 

Modern Family

Nouvelle série comique, avec des épisodes de 20 minutes, elle raconte la vie d’une de ces familles modernes.
Le père, Jay, – joué par le prodigeux, l’extraordinaire, le… Ed O’Neil (Marié Deux Enfants, Dragnet) –  remarié récement avec une femme bien plus jeune que lui, originaire d’Amérique Centrale et avec un fils pré-adolescent d’un précédent mariage.
Claire, la fille de Jay, – jouée par Julie Bowen (Boston Legal) – mère au foyer, mariée, trois enfants.
Jessy, le fils de Jay, gay et venant d’adopter une petite vietnamienne.
Tels sont les composants de cette famille moderne. Assez rigolo, mais il manque la petite touche de délire qui peut la rendre grandiose. A suivre néamoins.
— Edit —
C’est bon, l’épisode 3 comprend cette petite touche.

Lien wiki pour en savoir plus.

 

Stargate Universe

La nouvelle série dans l’Univers Stargate, basée sur les aventures d’une équipe perdue sur un vaisseau parcourant une galaxie inconnue.
J’avoue ne jamais avoir fini la saison 10 de Stargate SG-1. Rien ne pouvait remplacer Richard Dean Anderson et le personnage qu’il incarnait et qui devenait de plus en plus prodigieux au fil des saisons. Et les Ori, les nouveaux adversaires de SG-1 étaient assez… inintéressants…
J’ai jamais fini non plus la saison 3 de Stargate Atlantis. Le casting était assez faiblard – à part le médecin écossais et le scientifique inbuvable – et les Wraith médiocres comme grands méchants.
Le seul truc qui va me faire regarder – ou tenter de regarder – Stargate Univers, c’est la présence de Robert Carlyle.

Lien wiki pour en savoir plus.

Les séries à la con que je suis…

Ce sont les séries qui sont cons, pas moi… Faut suivre un peu…
– Bon, le truc foireux, c’est fait… –

Séries que je regarde / suis en VO

Ayant eu des profs d’anglais relativement compétents lors de ma scolarité – Je n’y inclues pas mes profs de 4ème, 1ère et Terminale. C’est surtout lors de mes études d’ingé que j’ai vraiment décollé. -, j’ai la chance de pouvoir comprendre à peu près ce que baragouinent les acteurs dans les séries américaines et anglaises. – Oui… J’ai honte… Je suis français et je comprends une autre langue que ma langue maternelle… –
Dont je peux me permettre de me procurer – illégalement bien entendu. Le concept de globalisation / mondialisation de l’économie et des médias n’est pas encore entré dans la tête de tout le monde – ces séries peu de temps après leur diffusion dans leur pays d’origine.

The Big Bang Theory

Ma série préférée à l’heure actuelle.
La vie de deux surdoués geeks, de deux de leurs amis, qui ne valent pas mieux, et de leur voisine de palier, archétype de la blonde venue en Californie pour devenir actrice et qui finit serveurse.
C’est purement génial, bourré de références que j’arrive à comprendre et ça me parle profondément. Et le personnage de Sheldon est purement génial. – Est-ce que j’ai déjà dit que c’était génial ? – 
Je l’ai découvert au cours de sa deuxième saison l’année dernière. Et depuis, je suis accro. La troisième saison vient de commencer (trois épisodes déjà) aux US.

Lien wiki si vous souhaitez en savoir plus.

 

Doctor Who (version 2005)

Série mythique anglaise. Originellement, cette série a été diffusée de 1963 à 1989 en Angleterre. Etant donné son rôle majeur dans l’imaginaire télévisuel anglais, cette série a repris en 2005. Et j’ai accroché à ce moment là.
Le Docteur (Doctor) est un Seigneur du Temps (Time Lord) qui voyage dans le temps et l’espace, accompagné de divers compagnons, dans un véhicule appelé TARDIS, ressemblant fortement à une cabine téléphonique bleue  (principalement dédiée à l’époque aux appels à la Police).
Au cours de ses diverses aventures, il rencontre de nombreux êtres, et, notament, mes préférés, les Daleks. – EXTERMINATE!
Le ton de la série est exceptionnel, bourré d’humour et de références.
La première saison du Doctor Who 2005 fut exceptionnelle avec Christopher Ecclestone dans le rôle titre. Malheureusement, pour les saisons suivantes, il fut remplacé par David Tennant, largement moins bon. Mais les seconds rôles compensent largement. Notament, l’arch-ennemi du Docteur, le Maître (Master) que l’on voit dans les trois derniers épisodes de la saison 3, et qui est purement, absolument, prodigieusement génial.
En 2009, seuls quelques épisodes spéciaux sont ou seront diffusés, avant le retour de la série en 2010, avec un nouveau Docteur en la présence de Matt Smith.

Lien wiki pour en savoir plus.

A noter qu’en France, le doublage est à chier et, malheureusement, la VO n’est pas présente sur les DVDs. Merci France Television…

 

Torchwood

Spin-off de Doctor Who (le titre en est d’ailleurs un anagramme), cette série est basée sur une agence gouvernementale basée à Cardif, qui doit faire face à toutes sortes d’évènements étranges. Cette série est totalement liée à Doctor Who, en reprend des personnages récurent.
Avec un ton clairement non politiquement correct – Episode 1, saison 2, deux hommes qui démolissent un bar en se roulant des pelles. On est pas prêts de voir ça en France –, cette série est une tuerie.
Deux saisons complètes déjà, une mini-série en 2009, et une saison complète prévue en 2010.

Lien wiki pour en savoir plus.

 

The IT Crowd

Série anglaise racontant les déboires d’un département informatique d’une société.
Purement jouissif quand on est dans le milieu.
Trois saisons, une quatrième prévue pour 2010.

Lien wiki pour en savoir plus.

 

Fringe

Certains y voient le successeur de X-Files.
Certes, le personnage principal est un agent du FBI, Olivia Dunham, qui va se retrouver à faire partie de l’équipe Fringe, chargée des enquêtes sur des évènements spéciaux. Mais là, elle se retrouve affublée d’un ancien génie touche à tout qui vien de passer plusieurs décennies dans un asile et du fils du professeur, au passé suspect et qui est embarqué uniquement, à l’origine, parce qu’il ets le gardien légal de son père.
Sinon, ça n’a rien à voir avec X-Files. OK, il y a une théorie du complot / conspiration derrière, mais là, on ne passe pas cinq ou six saisons à essayer de savoir si c’est du lard ou du cochon.
Il m’a fallu un peu de temps pour me faire à cette série. Mais on finit par s’attacher aux personnages. L’avant-dernier épisode de la première saison a un goût particulier quand on sait qui est l’acteur qui appraît à la fin de la première saison.
La deuxième saison vient de commncer aux US.

 Lien wiki pour en savoir plus.

Attention, encore une fois, la version française est A CHIER ! Merci TF1…

 

Dollhouse

J’avais un a-priori négatif au départ sur cette série. En effet, c’est Joss Whedon qui en est le créateur. Certes, il a fait Buffy. Mais il a aussi commis Firefly,  l’une des séries les plus mal foutues à mon sens.
Dollhouse, c’est une série basée sur les Dolls, des personnes dont la mémoire a été effacée et qui s’en font implémenter de nouvelles pour accomplir certaines tâches / missions. Principalement du cul au départ. Puis, certains éléments dont que les missions vont varier et une doll va commencer à avoir des petits problèmes mémoriels.
C’est pas mal et en 12 + 1 épisodes, on ne s’ennuie pas.
La deuxième saison vient de commencer aux US.

Lien wiki pour en savoir plus.

 

Flash Forward

Inspiré d’un roman de Robert J. Sawyer que j’ai eu à étudier lors d’un de mes cours d’anglais, cette série m’intéressait un peu vu ce que je me souvenais du roman.
Durant deux minutes, l’Humanité perd conscience et a une vision du futur. (21 ans dans le livre, 6 mois dans la série)
Avec les implications que cela peut avoir.
Si le roman avait pour personnages principaux des chercheurs, si l’origine de l’incident est connue, c’est loin d’être le cas dans la série adaptée.
Bien évidement, exit les chercheurs. A la place, nous avons le droits à des très patriotiques agents du FBI. Qui découvrent rapidement que cet incident mystérieux semble faire partie d’un complot.
Comprendre : la série massacre le livre et nous livre un truc banal et inintéressant, bourrés d’effets spéciaux mal faits dans le premier épisode.
Pour le moment, deux épisodes de la première saison ont été diffusés. Un certain nombre de saisons semblent être prévues. Je ne pense pas rester sur cette série très longtemps.

Lien wiki pour en savoir plus.

 

Legend of the Seeker

Là, c’est par pur masochisme… Et pour l’actrice… que je regarde cette série.
Inspiré par la série de livres (11 tomes) L’Epée de Vérité de Terry Goodkind – publiée en France chez Bragelonne et dont tous les tomes parus à ce jour en France et en VF, 9, sont disponibles dans la boutique de Fantasy.fr. Ca va ? J’ai bien fait la pub ? – qui, pour moi, est assez médiocre.
J’ai eu envie de voir ce que l’adaptation en série pouvait donner. – Je suis une grosse bête curieuse. –
J’en suis à la moitié de la première saison, la seconde ne va pas tarder aux US.
Y a des effets spéciaux mal faits, des longueurs – Aaaaaaah, encore une série avec au milieu de la saison un épisode récapitulatif tellement les scénaristes ne peuvent pas faire 22 épisodes originaux –, et bien évidement, des écarts avec les livres. Chaque saison est censée se baser sur un tome.

Lien wiki pour en savoir plus.

 

V

Le remake des mini-séries et de la série des années 80, ou des lézards, sous déguisement humain, viennent sur Terre pour nous bouffer et nous piquer notre eau.
Début de la série fin 2009 pour 4 épisodes avant une pause de plusieurs mois pour la suite.
Je vais voir ce que cela donne, mais je crais le pire. Le personne principal des séries originelles était un reporter. Il s’agirat dorénavant d’un agent de la sécurité intérieure américaine…

Lien wiki pour en savoir plus sur les séries originelles.

 

Séries que je suis en VF / rythme de sortie France

Ca attendra le prochain post. :p