Je crèverais avant la retraite v2

En cette belle, mais fraîche, journée de grève nationale, pour la défense de notre système de retraite, je me dois de revenir un brin sur un post que j’avais écrit il y a plus d’un an maintenant, et intitulé "Je crèverais avant la retraite".
Force m’est de constater que j’avais écrit quelques conneries. – Vous allez me dire : je n’écris que des conneries. Et vous aurez bien raison. – Et que le conflit actuel m’a permis de voir un peu plus clair sur ce dont je ne bénéficierais jamais.

Pour les retraites, il faut retenir 3 choses :
– L’âge à partir duquel on peut partir à la retraite. Actuellement de 60 ans, celui-ci va passer à 62 ans.
– L’âge à partir duquel on peut partir à la retraite avec un taux plein. Actuellement de 65 ans, il va passer à 67.
– Le nombre d’annuités nécessaires pour bénéficier d’une retraite à taux plein : En pleine évolution, mais dans mon cas, ce sera 42.5 ans.

On peut aussi rajouter le fait qu’actuellement, 65 ans est l’âge auquel une société peut vous mettre à la retraite d’office. Est-ce que cela passera à 67 ans ? Rien n’est moins sûr.

Bref. Pour avoir une retraite à taux plein et sans décote, il faut cotiser 42.5 ans. Groumph ! Comme je l’avais déjà expliqué dans mon précédent post, entre mon Bac + 5 (en 6 ans) et mes 3 années passées à élever des ours – uniquement nourris avec de la viande de traders – au pays du sirop d’érable, je n’ai commencé à cotiser en France qu’à 27.5 ans. Et donc, 27.5 + 42.5 = 70 ans. Aïe !
Donc, si je voulais partir à la retraite à 62 ans, je n’aurais le droit qu’à 34.5/42.5 èmes (76%) de ma retraite moins une grosse décôte.
Si je partais à la retraite à 67 ans, je n’aurais pas de décôte mais aussi juste 39.5/42.5 èmes de ma retraite (92%), parce que je n’aurais eu toutes mes annuités.
Autant dire que dans le monde actuel, je suis baisé et je n’aurais jamais une retraite complète…
Et c’est pour ça, qu’au lieu de défiler dans les rues – de toutes façons, je ne supporte pas les foules, surtout constituées d’être qui me sont inférieurs intellectuellement (vacherie gratuite au passage) – je suis en train de regarder les plans d’Epargne Retraite qui me permettront éventuellement de mettre du beurre dans les épinards lorsque je serais en droit d’aller sucrer les fraises. – Et d’avoir des réductions fiscales et d’échapper à l’ISF… –

Bien évidement, je ne bénéficierais pas de la partie pécunière de ma retraite puisqu’il me semble aujourd’hui que je ne survivrais pas jusqu’à 62 ans.
Bon, certes, sur le plan ascendants, je suis assez gâté. J’ai pu connaître un arrière-arrière grand-père, tous mes arrières grand-parents – avec une durée de vie en moyenne de 85 / 90 ans – et j’ai encore tous mes grand-parents – qui se rapprochent à ma grande horreur de leurs 80 ans… –. Sur le plan de la santé, pas trop de cancers, de problèmes cardiaques, de maladie type Alzheimer. Mais bon, ils faut dire que les ancêtres ont eu une vie plutôt "saine" à la campagne. – Je vous dit pas le trou du cul de la Nièvre dont sort toute une partie de la famille… – Alors que moi, c’est pas vraiment "sain"… Environnement urbain, environnement ultra-technologique – ondes et compagnie –, malbouffe – même si je ne vais au pire qu’une fois par an dans un fast-food, mon régime alimentaire n’est pas très équilibré… –, manque de sport – vacances et intercontrat ont un peu tué mon peu de sport quotidien –, bref, je suis mûr pour un chtit cancer – le même que Desproges siouplaît !!! –, un Alzheimer – Prattchet – ou un Parkinson – Michael J. Fox – ou je ne sais quoi d’autre… – J’attends toujours mon ulcère en passant… –
De même, si la famille a été épargnée par les guerres – certains trop jeunes pour la Première, trop de mômes ou prisonniers de guerre pour le Seconde, planté à moto pour celle d’Algérie –, il me paraît plus que probable qu’une bonne grosse guerre va nous tomber sur le coin de la gueule dans les trentes prochaines années…

Si on rajoute à ça des possibilités d’Antéchrist d’ici une quinzaine d’années…

Mouais… Je crèverais avant la retraite.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.