Je ne suis pas un Workaholic

Ca fait plus de 15 jours que j’essaie d’écrire ce message.
Mais faute de temps,  – Boulot, boulot, boulot… un comble pour ce message – de semaine professionnelle obligatoire à Pau – Pau, 5 jours d’arrêt, faîtes les 4 kms vous séparant du boulot de l’hôtel à pieds – et petits problèmes de santé, – 4 kms en plein cagnard, la nuit, par 2 – 3°C… – je n’ai pas le temps / courage / envie / je vous emmerde / de le rédiger.

Donc,ce que j’essayais de dire, c’est que contrairement aux apparences, je ne suis pas un fou du boulot. Comme tout être humain à peu près normal je pense, ça me fait chier d’aller taffer pour pouvoir aller me payer ma baguette pas trop cuite quotidienne.

C’est juste que j’ai un minimum de conscience professionnelle. Je suis payé pour faire un boulot – puisque c’est ainsi que fonctionne cette société capitaliste de merde – donc je fais mon boulot.
Mon principal problème, c’est que si mes collègues ne veulent pas faire un truc, par pure faignatisse / par manque d’envie / parce qu’ils essayent d’avoir une vie, je ne peux m’empêcher de me porter volontaire. – Oui, je suis un méga-con. –

Ce qui donne au final :
– Sur les 52 semaines que comporte cette putain d’année – comme toutes les autres – j’en aurais passé (offciellement) 17 en horaires décalés. – En gros, au boulot très tôt ou au boulot très tard. – Le collègue qui me suit dans ce concours de cons n’a passé que 12 semaines ainsi…
– Je suis en deuxième position concernant le nombre de jours d’astreintes effectués cette année. (Me suis fait avoir de 2 jours)

Ce qui me fait le plus chier, je dois bien avouer, c’est que j’ai l’impression de travailler pour des nèfles en ce moment…
L’équipe vient d’avoir un prime exceptionnelle – parce qu’on râlait comme des porcs car le client arrête pas de cracher des sous tellement on bosse bien – mirobolante…Très largement < à 10% de la prime que j’avais à mon ancien job.
Les astreintes sont très mal payées… Et quand vous passezune nuit de vendredi à samedi au boulot pour des conneries, vous appréciez moyen… 

Bref, ce que je voulais dire, c’est que je suis normalement plutôt du genre : on peut faire ça demain ? Ben on le fera demain… Voir après-demain.
Mais je sais pas… Quand je fais ça au boulot, j’ai l’impression d’être un escroc…
 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.