Je suis PC, Windows 7 mais… je suis aussi Mac.

J’avoue…
J’ai craqué…

J’ai acheté un Mac…
ARRRRGGGGGGGGGGHHHHHHHHHHH !!!
Moi qui fut pendant des années un fervant défenseur du PC et de Windows. – Ouais, bon là, j’exagère un peu – Moi qui avait dit "Plus jamais" après quelques semaines d’utilisation d’un G4 et d’un iMac il y a de cela 9 ans. – Putain, ça ne me rajeunit pas… –

Et puis, j’ai commencé par succomber à l’appel du marketing et du geek…
J’ai acheté un iPhone. Mon iBlaireau. Qui marche. Qui ne plante pas trop. Et qui m’a en partie servi de prétexte pour acheter le Mac.
En effet, pour développer pour iPhone, le kit de développement n’est disponible que sous Mac. Et comme j’ai dans mes projets – l’un de ceux qui n’aboutira jamais – un petit programme qui me permettrait d’avoir facilement la liste des bouquins que je possède. Histoire de ne pas faire de doublon… – J’ai toujours dans mes cartons le même projet, en site web, php et MySql. Mais comme ça fait des années que je code plus et que la notion même de code me sort par les yeux…- Donc, sous ce faux prétexte, ainsi que celui de remplacer mon Tablet PC, qui marche toujours très bien, mais que je trouve désormais lent, gros et moche, j’ai craqué pour un Macbook Pro 13", avec 4 Go de RAM. Que j’ai nommé Almagiel. – Mes noms de PC correspondent généralement à des noms de planètes que je rencontre dans les bouquins que je lis. J’ai eu ainsi des PCs appelés Barrayar, Endor, Coruscant, Griffon, Wardhaven…Y a aussi BlackHole, mon PC qui slurpe l’Internet. – – Plus sur la planète Wardhaven dans un prochain post –

L’un des trucs que j’aime sur Mac, c’est VMware Fusion. – Moi et VMware, c’est une grande histoire d’amour au niveau professionnel. C’est en partie grâce à leurs produits que je peux prétendre à $$$$$$$$$$$$ en salaire. – The programme ultime qui permet de faire des machines virtuelles, genre Windows XP ou autre, sur votre Mac, et de faire en sorte que l’interface soit intégrée au sein de votre OS X. Moi, je kiffe. Et cela supporte pas  mal de ressources vidéo. – Faudrait que je teste si l’alpha de Birth of the Federation II passe en Fusion… – Quel est l’intérêt de mettre du Windows sur un Mac me direz-vous ? Et bien… Je suis un geek dont je fais les trucs bizarres que je veux ! Na !

J’avoue avoir tenter de mettre  Office 2008. Que j’ai enlevé rapidement pour mettre iWork. Qui marche très bien. Notament Pages. Que je kiffe aussi, vu que j’ai réussi à plus écrire dessus en trois semaines que la dernière année. – Notament le truc noir de chez noir que vous ne lirez jamais et que je vais imprimer, pour le brûler après avoir effacer le fichier. – 

Bref… J’aime mon Mac… Par contre, ils font chier avec iTunes… Y a pas de vrai synchonisation entre mes différents PCs / Mac…Et je vous dit pas la galère pour supprimer de votre iPhone les fichiers vidéos de iTuneU , le service de formation d’Apple sur la programmation de leur bouzin.

Bon, je dois dire que l’adaptation aux divers raccourcis clavier n’est pas encore tout à fait terminée… Pomme + , Pomme + V pour le copier -coller, alors qu’une touche CTRL est présente, c’est une peu déstabilisant au départ. De même, j’ai eu un mal de chien à trouver le @.

Sinon, ça marche bien, ça chauffe pas trop, et depuis peu, j’ai même le petit outil qui me permet de jouir de la 3G iPhonesque sur le Mac. Nomadisme, quand tu nous tiens. – Tiens, idée de sujet pour un prochain post, encore… –  C’est aussi le premier portable sur lequel j’utilise le trackpad sans trop de problèmes. Un vrai miracle.

Bref, si je ne vais pas changer de coeur de métier bientôt pour être spécialiste Mac, je dois dire que j’aime bien mon nouveau jouet.

1 réflexion sur « Je suis PC, Windows 7 mais… je suis aussi Mac. »

  1. Perso plutôt crever que d’acheter un quelconque produit Apple. :p
    Je résiste toujours aussi bien à la non-tentation et ça risque de durer encore longtemps. 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.