Les séries à la con que je suis… v2

Là, c’est bien moins qui suis con puisque j’ai oublié deux séries dans la première partie…

Séries que je regarde / suis en VO  mais que j’ai oublié la première fois

Kröd Mändoon and the Flaming Sword of Fire

Découvert grâce – ou à cause – des articles en parlant sur FautbuterBambi.fr, c’est une série parodique de Fantasy. C’est un peu l’équivalent conceptuel de Hero Corps, appliqué à la Fantasy, mais cette foi-ci, avec un vrai scénario, des vrais acteurs, moins d’épisodes et un budget qui a réellement servi à quelque chose. – Ouais, j’avais envie de taper sur Hero Corps, la bouse de Simon Astier. – 
En gros, Kröd doit vaincre le grand méchant Chancelier Donold David Dongalor, et ce, accompagné d’une équipe de bras cassés composée d’une guerrière nympho, d’un ogre porcin adepte du tir loupé à l’arbalète, d’un mage sans pouvoir et de l’amant, rencontré en prison, d’un général ami de Kröd.
Six épisodes, pas plus, ce qui est parfait, une éventuelle saison deux plus ou moins prévue.
Kröd Mändoon, la première série où les héros se lèchent les boules…

Lien Wiki pour en savoir plus.

Sinon, l’une des raisons pour regarder Kröd Mändoon :
 

 

 

Modern Family

Nouvelle série comique, avec des épisodes de 20 minutes, elle raconte la vie d’une de ces familles modernes.
Le père, Jay, – joué par le prodigeux, l’extraordinaire, le… Ed O’Neil (Marié Deux Enfants, Dragnet) –  remarié récement avec une femme bien plus jeune que lui, originaire d’Amérique Centrale et avec un fils pré-adolescent d’un précédent mariage.
Claire, la fille de Jay, – jouée par Julie Bowen (Boston Legal) – mère au foyer, mariée, trois enfants.
Jessy, le fils de Jay, gay et venant d’adopter une petite vietnamienne.
Tels sont les composants de cette famille moderne. Assez rigolo, mais il manque la petite touche de délire qui peut la rendre grandiose. A suivre néamoins.
— Edit —
C’est bon, l’épisode 3 comprend cette petite touche.

Lien wiki pour en savoir plus.

 

Stargate Universe

La nouvelle série dans l’Univers Stargate, basée sur les aventures d’une équipe perdue sur un vaisseau parcourant une galaxie inconnue.
J’avoue ne jamais avoir fini la saison 10 de Stargate SG-1. Rien ne pouvait remplacer Richard Dean Anderson et le personnage qu’il incarnait et qui devenait de plus en plus prodigieux au fil des saisons. Et les Ori, les nouveaux adversaires de SG-1 étaient assez… inintéressants…
J’ai jamais fini non plus la saison 3 de Stargate Atlantis. Le casting était assez faiblard – à part le médecin écossais et le scientifique inbuvable – et les Wraith médiocres comme grands méchants.
Le seul truc qui va me faire regarder – ou tenter de regarder – Stargate Univers, c’est la présence de Robert Carlyle.

Lien wiki pour en savoir plus.

2 réflexions sur « Les séries à la con que je suis… v2 »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.