Les séries à la con que je suis…

Ce sont les séries qui sont cons, pas moi… Faut suivre un peu…
– Bon, le truc foireux, c’est fait… –

Séries que je regarde / suis en VO

Ayant eu des profs d’anglais relativement compétents lors de ma scolarité – Je n’y inclues pas mes profs de 4ème, 1ère et Terminale. C’est surtout lors de mes études d’ingé que j’ai vraiment décollé. -, j’ai la chance de pouvoir comprendre à peu près ce que baragouinent les acteurs dans les séries américaines et anglaises. – Oui… J’ai honte… Je suis français et je comprends une autre langue que ma langue maternelle… –
Dont je peux me permettre de me procurer – illégalement bien entendu. Le concept de globalisation / mondialisation de l’économie et des médias n’est pas encore entré dans la tête de tout le monde – ces séries peu de temps après leur diffusion dans leur pays d’origine.

The Big Bang Theory

Ma série préférée à l’heure actuelle.
La vie de deux surdoués geeks, de deux de leurs amis, qui ne valent pas mieux, et de leur voisine de palier, archétype de la blonde venue en Californie pour devenir actrice et qui finit serveurse.
C’est purement génial, bourré de références que j’arrive à comprendre et ça me parle profondément. Et le personnage de Sheldon est purement génial. – Est-ce que j’ai déjà dit que c’était génial ? – 
Je l’ai découvert au cours de sa deuxième saison l’année dernière. Et depuis, je suis accro. La troisième saison vient de commencer (trois épisodes déjà) aux US.

Lien wiki si vous souhaitez en savoir plus.

 

Doctor Who (version 2005)

Série mythique anglaise. Originellement, cette série a été diffusée de 1963 à 1989 en Angleterre. Etant donné son rôle majeur dans l’imaginaire télévisuel anglais, cette série a repris en 2005. Et j’ai accroché à ce moment là.
Le Docteur (Doctor) est un Seigneur du Temps (Time Lord) qui voyage dans le temps et l’espace, accompagné de divers compagnons, dans un véhicule appelé TARDIS, ressemblant fortement à une cabine téléphonique bleue  (principalement dédiée à l’époque aux appels à la Police).
Au cours de ses diverses aventures, il rencontre de nombreux êtres, et, notament, mes préférés, les Daleks. – EXTERMINATE!
Le ton de la série est exceptionnel, bourré d’humour et de références.
La première saison du Doctor Who 2005 fut exceptionnelle avec Christopher Ecclestone dans le rôle titre. Malheureusement, pour les saisons suivantes, il fut remplacé par David Tennant, largement moins bon. Mais les seconds rôles compensent largement. Notament, l’arch-ennemi du Docteur, le Maître (Master) que l’on voit dans les trois derniers épisodes de la saison 3, et qui est purement, absolument, prodigieusement génial.
En 2009, seuls quelques épisodes spéciaux sont ou seront diffusés, avant le retour de la série en 2010, avec un nouveau Docteur en la présence de Matt Smith.

Lien wiki pour en savoir plus.

A noter qu’en France, le doublage est à chier et, malheureusement, la VO n’est pas présente sur les DVDs. Merci France Television…

 

Torchwood

Spin-off de Doctor Who (le titre en est d’ailleurs un anagramme), cette série est basée sur une agence gouvernementale basée à Cardif, qui doit faire face à toutes sortes d’évènements étranges. Cette série est totalement liée à Doctor Who, en reprend des personnages récurent.
Avec un ton clairement non politiquement correct – Episode 1, saison 2, deux hommes qui démolissent un bar en se roulant des pelles. On est pas prêts de voir ça en France –, cette série est une tuerie.
Deux saisons complètes déjà, une mini-série en 2009, et une saison complète prévue en 2010.

Lien wiki pour en savoir plus.

 

The IT Crowd

Série anglaise racontant les déboires d’un département informatique d’une société.
Purement jouissif quand on est dans le milieu.
Trois saisons, une quatrième prévue pour 2010.

Lien wiki pour en savoir plus.

 

Fringe

Certains y voient le successeur de X-Files.
Certes, le personnage principal est un agent du FBI, Olivia Dunham, qui va se retrouver à faire partie de l’équipe Fringe, chargée des enquêtes sur des évènements spéciaux. Mais là, elle se retrouve affublée d’un ancien génie touche à tout qui vien de passer plusieurs décennies dans un asile et du fils du professeur, au passé suspect et qui est embarqué uniquement, à l’origine, parce qu’il ets le gardien légal de son père.
Sinon, ça n’a rien à voir avec X-Files. OK, il y a une théorie du complot / conspiration derrière, mais là, on ne passe pas cinq ou six saisons à essayer de savoir si c’est du lard ou du cochon.
Il m’a fallu un peu de temps pour me faire à cette série. Mais on finit par s’attacher aux personnages. L’avant-dernier épisode de la première saison a un goût particulier quand on sait qui est l’acteur qui appraît à la fin de la première saison.
La deuxième saison vient de commncer aux US.

 Lien wiki pour en savoir plus.

Attention, encore une fois, la version française est A CHIER ! Merci TF1…

 

Dollhouse

J’avais un a-priori négatif au départ sur cette série. En effet, c’est Joss Whedon qui en est le créateur. Certes, il a fait Buffy. Mais il a aussi commis Firefly,  l’une des séries les plus mal foutues à mon sens.
Dollhouse, c’est une série basée sur les Dolls, des personnes dont la mémoire a été effacée et qui s’en font implémenter de nouvelles pour accomplir certaines tâches / missions. Principalement du cul au départ. Puis, certains éléments dont que les missions vont varier et une doll va commencer à avoir des petits problèmes mémoriels.
C’est pas mal et en 12 + 1 épisodes, on ne s’ennuie pas.
La deuxième saison vient de commencer aux US.

Lien wiki pour en savoir plus.

 

Flash Forward

Inspiré d’un roman de Robert J. Sawyer que j’ai eu à étudier lors d’un de mes cours d’anglais, cette série m’intéressait un peu vu ce que je me souvenais du roman.
Durant deux minutes, l’Humanité perd conscience et a une vision du futur. (21 ans dans le livre, 6 mois dans la série)
Avec les implications que cela peut avoir.
Si le roman avait pour personnages principaux des chercheurs, si l’origine de l’incident est connue, c’est loin d’être le cas dans la série adaptée.
Bien évidement, exit les chercheurs. A la place, nous avons le droits à des très patriotiques agents du FBI. Qui découvrent rapidement que cet incident mystérieux semble faire partie d’un complot.
Comprendre : la série massacre le livre et nous livre un truc banal et inintéressant, bourrés d’effets spéciaux mal faits dans le premier épisode.
Pour le moment, deux épisodes de la première saison ont été diffusés. Un certain nombre de saisons semblent être prévues. Je ne pense pas rester sur cette série très longtemps.

Lien wiki pour en savoir plus.

 

Legend of the Seeker

Là, c’est par pur masochisme… Et pour l’actrice… que je regarde cette série.
Inspiré par la série de livres (11 tomes) L’Epée de Vérité de Terry Goodkind – publiée en France chez Bragelonne et dont tous les tomes parus à ce jour en France et en VF, 9, sont disponibles dans la boutique de Fantasy.fr. Ca va ? J’ai bien fait la pub ? – qui, pour moi, est assez médiocre.
J’ai eu envie de voir ce que l’adaptation en série pouvait donner. – Je suis une grosse bête curieuse. –
J’en suis à la moitié de la première saison, la seconde ne va pas tarder aux US.
Y a des effets spéciaux mal faits, des longueurs – Aaaaaaah, encore une série avec au milieu de la saison un épisode récapitulatif tellement les scénaristes ne peuvent pas faire 22 épisodes originaux –, et bien évidement, des écarts avec les livres. Chaque saison est censée se baser sur un tome.

Lien wiki pour en savoir plus.

 

V

Le remake des mini-séries et de la série des années 80, ou des lézards, sous déguisement humain, viennent sur Terre pour nous bouffer et nous piquer notre eau.
Début de la série fin 2009 pour 4 épisodes avant une pause de plusieurs mois pour la suite.
Je vais voir ce que cela donne, mais je crais le pire. Le personne principal des séries originelles était un reporter. Il s’agirat dorénavant d’un agent de la sécurité intérieure américaine…

Lien wiki pour en savoir plus sur les séries originelles.

 

Séries que je suis en VF / rythme de sortie France

Ca attendra le prochain post. :p

1 réflexion sur « Les séries à la con que je suis… »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.