Prix à la Con 2009

Ayant remarqué que fleurissaient d’un peu partout des prix pour récompenser tout et n’importe quoi en terme de d’œuvres littéraires, j’ai décidé de faire moi aussi mes prix.
D’où la création des Prix à la Con. Attention, ce ne sont pas les œuvres qui sont « connes », ce sont ces prix.
Ce prix n’apporte rien, que dalle, nib aux lauréats, même pas le droit de se faire payer le resto.

Pour l’édition 2009 des fameux Prix à la Con, le règlement est le suivant :
Les œuvres nominées pour ce prix doivent :
–    soit avoir été publiées en 2008 ;
–    soit avoir été lues par les votants en 2008.
Les personnes pouvant voter doivent répondre au critère suivant : être moi.
Pour être valide, un bulletin de vote doit être écrit sur un post-it vert pâle, l’encre bleue, sous une lumière au néon, tout en bouffant des arlequins et en faisant semblant de travailler.

Les votes étaient ouverts du Jeudi 29 Janvier 2009 – 13h30 au Jeudi 29 Janvier 2009 – 23h59.

Les catégories, les nominés et les lauréats (en italique – et tous désignés à l’unanimité, chose incroyable) sont :

Meilleur Roman de Fantasy en langue française
Les Lames du Cardinal de Pierre Pevel (Bragelonne)

Le Grand Pays de Ange (Bragelonne)

Meilleur Roman de Science-Fiction en langue française

Expéron, d’Hélène Cruciani (Griffe d’Encre)
L’Exilé de Ta-shima de Adrianna Lorusso (Bragelonne)
Sœur Ynolde de Pierre Bordage (L’Atalante)
Oui, il y a deux vainqueurs. C’est comme ça.
 
Meilleur Roman de Fantasy traduit en langue française
La mort du Nécromant de Martha Wells (L’Atalante)
La Marque de Jacqueline Carey (Bragelonne)

Meilleur Roman de Science-Fiction en langue française
La dernière colonie de John Scalzi (L’Atalante)
Le Faucheur de David Gunn (Bragelonne)

Meilleur Roman de Fantasy lu en VO
Kushiel’s Scion de Jacqueline Carey (Warner Books)

Meilleur Roman de Science-Fiction lu en VO
Hell Hath No Fury de David Weber et Linda Evans (Bean)

Meilleure novella de Fantasy en langue française
La porte de Karim Berrouka (Griffe d’Encre)
La Répulsion de Karst Olenmyl de Sébastien Gollut  (Griffe d’Encre)

Meilleure novella de Science-Fiction en langue française
Les poubelles pleurent aussi de Guillaume Suzanne (Griffe d’Encre)
La Vieille Anglaise et le Continent de Jeanne-A Debats (Griffe d’Encre)

Meilleure nouvelle de SF&F / Fantastique en langue française
Trop difficile de départager donc le prix est attribué à l’ensemble des recueils et des anthologies parues chez Griffe d’Encre en 2008

Meilleur Roman Jeunesse dans les littératures de l’imaginaire
Le Clairvoyage de Anne Fakhouri (L’Atalante)

Prix spéciaux du Jury

Meilleure œuvre qui fait râler les Connards du Cafard Cosmique
La Vieille Anglaise et le Continent de Jeanne-A Debats (Griffe d’Encre)

Pire écrivain / éditeur français
Thomas Day / Gilles Dumay, pour l’ensemble de ses œuvres passées, présentes et futures.

Plus gros tas de connards élitistes qui sont la honte du fandom français
Les CCC.

Plus gros tas de Débiles que j’aime et qui me supportent depuis cinq ans
Ben… Ils se reconnaîtront.

Prix en avance de la meilleure BD 2011 (qui donc sera sortie en 2010)
Les Enfants d’Evernight

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.